Villes anciennes de Djenné

JOFFROY, Thierry, YAMOUSSA, Fané, 2010. Villes anciennes de Djenné. Grenoble : CRATerre-ENSAG ; DNPC Mali. 36 p. ISBN 2-906901-62-8.
 
 
La ville historique de Djenné et les sites archéologiques des cités qui l’ont précédée sont pour nous, maliens, un des fleurons incontestés de la grandeur culturelle de nos empires d’antan.
 
Inscrit depuis 1988 sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses vestiges archéologiques uniques que constituent les sites de Djenné-Djeno, Hambarkatelo, Kaniana et Tonomba, le bien « Villes anciennes de Djenné » est aussi reconnu comme une des références mondiales de l’architecture de terre.
 
À Djenné se côtoient des savoir-faire sophistiqués, se révélant non seulement dans la construction de maisons aux façades élégantes, mais aussi dans l’artisanat et dans les événements festifs : courses de pirogues, battues aux lièvres, sans oublier les fêtes religieuses tirant leur substance de l’Islam, en particulier le Maouloud, le Ramadan et la Tabaski.
 
Ce bien, connu à travers le monde pour ses valeurs exceptionnelles et universelles, est de plus en plus visité par des touristes de nombreuses nationalités. Il est de fait devenu un potentiel majeur pour le développement socio économique et culturel de la ville, mais aussi de la région et de l’ensemble de notre pays.
 
Si cette présence au Patrimoine mondial est source de fierté pour les Djennékes et, au-delà, pour l’ensemble des maliens, elle implique aussi un sens de la responsabilité et un défi : celui de préserver et de valoriser cette ville historique et tous les éléments qui y sont associés, non plus pour les habitants de Djenné et le Mali, mais pour la communauté internationale et pour les générations à venir.
 
Ce livret se veut un outil destiné à vous donner un avant goût des « Villes anciennes de Djenné », Patrimoine mondial. Il vise également à vous guider dans la découverte de ses chefs-d’oeuvre.
 
 


Vous aimerez aussi...