Construction en terre

 
AMRI, Cheldi, BOYER DE BOUILLANE, Charles, DOAT, Patrice, SÉGURA, Louis, VITOUX, François, 1975. Construction en terre. Paris : Secrétariat d’Etat à la Culture, Institut de l’Environnement. 134 p.
 
 
Résumé
« Construction en terre » est le résultat d’une étude effectuée avec le groupe « Auto-Construction » et « Palafitte » à l’Unité Pédagogique d’Architecture de Grenoble en 1973. Nous nous étions préoccupés de recenser des techniques ne nécessitant qu’une mise en oeuvre simple et utilisant des matériaux bon marché dans le but d’apporter des éléments pratiques pour l’auto-construction. En effet, l’auto-construction permet de reconsidérer les rapports entre objet et consommateur et peut offrir un prétexte à prendre en charge soi-même l’organisation de sa survie. LA construction en terre est une solution qui correspondait bien à cette approche. Ce document n’est pas un travail de synthèse mais plutôt un aperçu de différentes possibilités de mise en œuvre de la terre, en particulier : la brique crue (adobe), la terre damée (pisé) et le parpaing de terre stabilisé. La bibliographie ci-jointe a été établie à partir des documents que nous avons pu consulter et obtenir l’année suivante (1974). Le dépouillement a donné lieu a un rapport qui regroupe les expériences de différents pays.
 
Ces résultats ainsi que les essais pratiques ont donné lieu a un « Construire en terre » en 1979.
 
Pour télécharger l’ouvrage, cliquez sur l’image.
 


Vous aimerez aussi...