Le Na-Yiri de Kokologho

Kokologho

Auteur(s) : CRAterre-ENSAG, Direction du patrimoine culturel du Burkina-Faso
Pays : Burkina Faso

En pays Moaga, tout Naaba (chef traditionnel), se doit aè son intronisation, de construire son Na-yiri (concession du Naaba). En édifiant sa demeure, le Naaba démontre non seulement son pouvoir de mobilisation des communautés impliquées dans sa construction, mais aussi, bâtit les lieux clés associés aux multiples rites et coutumes qui lui permettront d’accomplir sa lourde tâche de chef traditionnel.

Par CRAterre-ENSAG, 2005, 40 pages, en Français.

Pour télécharger le document, cliquez sur l’image.



Citer ce billet
Murielle Serlet (2014, 17 juin). Le Na-Yiri de Kokologho. CRAterre. Consulté le 29 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nae6

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search